Pour une reprise de l’école pour tous ! Campagne Trisomie 21 France

Trisomie 21 France lance une campagne de communication à destination des acteurs de l’école et des parents, et  plus spécifiquement des parents d’enfant avec handicap, pour les rassurer et les encourager pour la reprise de l’école pour tous ! Nous tenions à vous en informer. Nous nous tenons disponibles pour échanger avec vous par rapport à cette campagne.

En effet, en cette période de reprise séquentielle de l’école, de nombreux obstacles subsistent pour la re-scolarisation des élèves en situation de handicap :
– Craintes des parents quant aux conditions sanitaires dans les établissements scolaires.
– Réticences de certains acteurs de l’école par rapport aux difficultés de faire respecter les gestes-barrières.

– Difficultés organisationnelles : emploi du temps réduit, horaires décalés, transports, soins… 

Selon une enquête réalisée par le CNCPH avant le déconfinement, 65,7 % des parents dont l’enfant est habituellement scolarisé en école en milieu ordinaire n’envisageaient pas de re-scolariser leur enfant à compter du 11 mai. (Réponse recueillie auprès de 2255 familles d’enfant avec handicap scolarisé en école ordinaire ou en établissement spécialisé, du 4 au 7 mai 2020.)

Pourtant, l’école pour tous c’est essentiel et ​le retour à l’école même pour 3 semaines (fin de l’école le 4 juillet) n’a rien d’anodin : 

  • Cela permet une reprise des habitudes scolaires en préparation de la rentrée de septembre : lever, préparation, trajets…
  • C’est aussi l’occasion de reprendre contact en direct avec les enseignants et l’AESH (si l’élève bénéficie de cet accompagnement) et de faire un bilan pour repérer les situations nécessitant un accompagnement renforcé, un suivi particulier en septembre.
  • Surtout, c’est l’occasion de comprendre les gestes de prévention, de les appliquer dans un contexte privilégié en effectif réduit et de les intégrer dans le long terme. Reporter à la rentrée de septembre cet apprentissage des gestes de prévention en situation réelle peut être préjudiciable pour l’enfant.

Reprendre la scolarisation dès maintenant, quand c’est possible et en toute sécurité, c’est se donner les meilleures chances pour réussir la rentrée de septembre, car elle se prépare dès maintenant ! Dans la mesure où le trouble n’occasionne pas de risque spécifique, une reprise de la scolarité en présentiel est favorable à l’élève en situation de handicap. C’est le message que Trisomie 21 France souhaite transmettre aux parents et acteurs de l’école à travers cette campagne qui met en avant une balance bénéfice-risque en faveur du retour à l’école pour tous !

Communiqué de presse de Trisomie 21 France

image_pdfimage_print

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal